Hellenophobe

De la necessite de decrire la Grece contemporaine dans toute sa mediocrite.

jeudi 27 octobre 2005

Grec au volant, mort au tournant

&q

Metro boulot dodo.

Bon, en Grece, il faut avoir une voiture.

Les transports en commun sont sous-developpes. Athenes, grace aux 5 milliards d'euros annuels (25 ans que ca dure) de subventions europeennes, n'a pas su faire mieux qu'une ligne de metro pour 4 millions d'habitants (en fait ils ont fait mieux, ils se sont partages le fric entre copains du gouvernement, permettant ainsi une explosion des ventes d'Audi, Mercedes, BMW et Porsche; grace a ca, les rues d'Athenes ont quand meme meilleure gueule). Fort heureusement, quelques milliards supplementaires alloues dans le cadre des JO organises l'an passe ont permis une explosion de l'offre disponible : il existe desormais 3 lignes de metro (qui s'apparente plus a un RER d'ailleurs, les stations etant fort eloignees les unes des autres et les lignes tres longues) et une demi-ligne de tramway. Avoir son logement ET son lieu de travail a distance respectable d'une station necessite donc d'avoir une chance insolente.
Il y a bien des bus, mais il n'existe pas de plan de circulation ! Il faut donc etre un autochtone pour esperer utiliser ce moyen de locomotion.
Il y a bien des taxis (beaucoup de taxis, pas comme a Paris), tres bon marche d'ailleurs (si vous parlez Grec, sinon c'est enculage garanti). Le probleme, c'est que ce sont eux qui choisissent leur destination, et qu'il faut accepter de partager avec d'autres clients. La technique est la suivante : place sur le bord de la route (ou sur le trottoir s'il y en a un), vous guettez l'arrivee d'un vehicule jaune avec une bande bleue. La, vous faites un grand signe (genre une imitation de Michael Jordan effectuant un dunk stratospherique; chechez pas plus loin la raison pour laquelle les Grecs sont champions d'Europe de basket). Le taxi ralentit, et passe pres de vous a environ 20km/h. Il s'agit d'hurler au bon moment (sinon il entend pas, forcement) le nom du quartier dans lequel vous souhaitez vous rendre. Si ca lui convient, c'est-a-dire si c'est pas trop loin de la ou se rendent les clients deja dans le vehicule, ou si c'est sur sa route pour aller piquer une sieste a la maison, il s'arretera brusquement et sans le signaler au prealable, au grand dam du conducteur derriere lui qui doit sauter sur les freins pour pas niquer sa Fiat Punto kittee sport facon Jacky. Forcement, il n'a qu'un seul compteur, donc le prix de la course sera a la tronche du client ou a sa facon de gueuler au voleur (conseil de base valable dans les secteurs en Grece : il faut gueuler pour obtenir quelque chose; la politesse est l'arme absolue pour se faire entuber).
Enfin, inutile d'envisager le velo (infiniment trop dangereux) ni la marche (il n'y a pour ainsi dire pas de trottoir, ou quand il y en a, ce sont des patinoires sur lesquelles les voitures sont garees; sans compter la pollution demoniaque, le bruit dementiel, et l'impossibilite de traverser sans risquer sa vie).

Bref, faut une bagnole. Et des nerfs solides. Des nerfs d'acier.

Ca tombe bien, j'en ai une. Importee directement de France. J'ai garde mes plaques, parce qu'une loi etrange impose des taxes hallucinantes sur les voitures provenant de l'etranger, surtout si elles sont puissantes. Bruxelles demande depuis des annees a ce que cette loi soit abrogee, mais c'est toujours pas fait. Ma voiture etant justement puissante, ca me couterait moins cher d'en racheter une neuve que de demander des plaques grecques. Mais je m'egare. Les 2 principaux inconvenients avec une voiture venant directement de France sont :
- La climatisation est totalement insuffisante. Il y fait tellement chaud que les voitures vendues ici ont une clim' renforcee. En gros, entre mai et septembre, je perds 2 litres de sueur a chaque fois que je prends le volant. Pourtant j'ai fait changer le freon, le filtre et tout. Une fortune pour un resultat nul.
- Les amortisseurs sont totalement insuffisants. Pas adaptes aux routes. Les trous sont beaucoup trop nombreux et profonds. J'ai deja pete 2 amortisseurs. La j'ai fait mettre des trucs special Paris-Dakar. Ca va mieux. Pis j'ai appris a slalomer entre les gouffres. Bon la nuit faut faire gaffe, surtout quand il a plu recemment et que de nouveaux trous beants sont apparus, rapport a l'eau qui creuse tout ca quoi.
Bref les routes sont dans un etat lamentable. A part celles des axes reliant l'aeroport au stade olympique, et le stade olympique aux principaux autres sites olympiques. Bon comme ca a ete fait au dernier moment, en juillet 2004, forcement c'est pas nickel. ils ont pas eu le temps d'aplanir l'asphalte, donc ca file la gerbe. Et puis partout ou il y a des plaques d'egout (disposees de facon assez aleatoires et artistique), la fonte s'enfonce (trop lourde par rapport au goudron importe de Chine) et donc de nouveaux trous apparaissent. Mais c'est tellement mieux que le reste du reseau routier, qui date de la dictature des colonels (l'armee avait ete requisitionnee pour construire des routes; depuis plus rien, a part ce que je viens de citer et qui est lie aux JO). Ne nous plaignons pas.
De toute facon l'etat des routes n'est rien a cote du vrai probleme : leur facon de conduire. J'ai mis du temps a comprendre comment un peuple entier pouvait etre aussi gland au volant. J'ai perce le mystere. Je vais donc vous le reveler.

(demain, la j'ai du boulot)



Post Scriptum : quelques chiffres publies par Eurostat, visant a donner du credit a mes allegations au cas ou des ames chagrines s'inquieteraient de mon impartialite. Notons donc qu'a part les Lituaniens et les Lettons, les Grecs sont les plus nombreux en Europe a mourir sur la route (je mets de cote Chypre, que les Grecs considerent comme etant un departement Hellene. Je reviendrai ulterieurement sur les vraies raisons de l'intervention Turque a Chypre). Notons egalement que c'est un des rares pays ou la mortalite a augmente entre 2003 et 2004.

                                                                                                                                                                   
(Rate   by million population)
  2003 2004
Belgium - -
Czech Republic 141 135
Denmark 80 69
Germany 80 71
Estonia 120 124
Greece 147 153
Spain 128 113
France 102 93
Ireland 87 89
Italy 104 97
Cyprus 128 154
Latvia 210 220
Lithuania 204 216
Luxembourg 119 110
Hungary 130 127
Malta 41 33
Netherlands 64 55
Austria 114 108
Poland 146 148
Portugal 150 125
Slovenia 121 137
Slovakia 120 113
Finland 73 72
Sweden 59 54
uot; height="18" class="xl26" style="border-top: medium none; height: 13.5pt; width: 78pt;">United Kingdom 62 56
AVERAGE 103 96

Posté par balthazaropoulos à 08:41 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire