Hellenophobe

De la necessite de decrire la Grece contemporaine dans toute sa mediocrite.

vendredi 28 octobre 2005

Le permis de tuer, ou quand Kostas ecrase Eleni

En fait tout reside dans le mode d'obtention du permis de conduire. Tout ce que je vais decrire ici est rigoureusement exact, et a ete vecu ces derniers mois par Mme Z, que je connais intimement.
Mme Z souhaitait depuis quelques annees passer son permis, mais residant a Paris elle n'en n'avait pas besoin. A Athenes, comme vous l'avez desormais compris, c'est indispensable.
Lors de l'inscription a l'auto-ecole, il lui fut remis un cahier, comportant 20 questionnaires de code, avec les reponses aux questions a la fin. Le concept est simple : le jour de l'examen, le questionnaire sera l'un des 20 presentes dans ledit cahier. Le moniteur invite donc Mme Z a recopier toutes les reponses (il s'agit bien entendu d'un QCM) puis a apprendre par coeur, petit a petit, les reponses de chacun des questionnaires.
Si elle le souhaite, elle pourra toujours lui demander pourquoi il fallait cocher la reponse "C" a la question "Le feu est rouge. Que dois-je faire ? A-accelerer en essayant de ne pas ecraser la vieille. B-accelerer et ecraser la vieille qui a traverse au mepris du bon sens. C-s'arreter en insultant la vieille qu'a nique mon elan. D-appeler papa et lui rappeler qu'il doit payer ma note de portable.".
99% des Grecs preferent apprendre par coeur sans poser de questions, de toute facon ils ont le pilotage dans le sang, pas besoin de se faire chier avec ces conneries.
Bref. Sans attendre plus longtemps, il s'agit de demarrer les cours de conduite. Le minimum legal est de 10 heures, soit en pratique 10 fois 40 mn (le mono doit finir son cafe frappe avant d'attaquer la seance). Un peu court a priori, mais vous le verrez c'est beaucoup trop en realite.
Prise de contact avec le vehicule. Une Opel Ascona de 1972. Une vraie piece de collection qui doit valoir une fortune. Pas de retroviseur a droite. Le moniteur dit que de toute facon ca sert a rien. Le retroviseur central sera volontairement ote par le moniteur apres 5 mn de lecon, car Mme Z a eu le malheur de regarder dedans (suivant ainsi les conseils de M. Z) alors que non ca ne sert a rien de regarder derriere, c'est devant que ca se passe, ceux qui suivent feront attention. Le retroviseur gauche sera miraculeusement epargne (faut dire qu'il n'est plus reglable et que le toucher pourrait le faire tomber).
Le parcours effectue le 1er jour consiste en un tour du pate de maisons. Bon, les jours suivants aussi, car lors de l'examen, c'est au moniteur de choisir le parcours, et non aux examinateurs. Chaque seance consistera donc a effectuer exactement le meme trajet, afin d'etre au top le jour J. Comme l'on est en plein centre-ville, Mme Z ne pourra jamais passer la 3eme vitesse. Ni d'ailleurs la marche arriere, car apprendre a se garer ne fait pas partie du cursus d'apprentissage (puisque ce ne sera pas demande lors de l'examen). 10 heures de lecons sont donc largement suffisantes. En fait c'est meme beacoup trop, et ce pour 2 raisons :
- Le moniteur n'a de cesse d'inculquer des enormites. Je ne me souviens pas de toutes, mais en voici un extrait : "au stop inutile de s'arreter si y a personne", "la 1ere annee, tu ne depasseras pas les 50 km/h, donc tu ne passeras pas la 3eme; sur l'autoroute ? ben a 50, en 2eme, sur la bande d'arret d'urgence", "en montagne ? ch'sais pas, qu'est-ce-que tu veux aller foutre a la montagne ?", "pour freiner, tu appuies sur l'embrayage et en maintenant la pedale enfoncee, tu appuies sur le frein; sinon ca abime le moteur", "c'est quoi cette connerie de frein moteur ? qui t'a parler de ca ?", "les virages se passent toujours en 1ere", etc., etc.
- L'examen ne se reussit pas, il s'achete.
En effet, quelques jours avant de passer sous les fourches caudines des examinateurs, le moniteur instruit Mme Z : il lui sera demande 200 EUR en liquide pour obtenir le precieux papier rose, sans quoi il ne garantit rien. Mme Z refuse, mais, prudente, se rend le jour J avec 200 EUR en poche.
Rendez-vous est pris pour 11H, au bistro ! Les examinateurs ayant pres d'une heure de retard, les candidats consomment quelques cafes, coca, biere. Tout benef pour l'aubergiste ? Oui et non : a leur arrivee, les examinatrices (ce sont des femmes finalement) passent derriere le comptoir et recoivent de la part du patron de bar quelques billets de banques. Leur commission, a priori (ces faits sont parfaitement exact, mais je ne peux jurer que cet argent n'est pas tout simplement un remboursement d'emprunt entre copains).
C'est le tour de Mme Z. Assise derriere le volant, elle n'a pas encore demarre. Le moniteur a pris place cote passager, les examinatrices sont derriere. Le moniteur fait signe que "Non" de la tete (Mme Z refuse de racker 200 EUR, suivez un peu, bordel). L'examinatrice en chef sort une feuille et dit a haute voix : Alors, mademoiselle, il va donc falloir reprendre 20 heures de lecons, plus refaire les papiers medicaux qui me semblent incomplets. Mais Madame, je n'ai pas encore conduit, ni meme demarre le vehicule ! Oui mais je le sens comme ca. Bien sur, 20 lecons ca va vous couter 400 EUR, mais qu'y puis-je ? Bon OK j'ai compris. Voici les 200 EUR. Merci mademoiselle, et felicitations ! Vous pourrez recuperer votre permis a la prefecture, dans 1 mois environ. Bonne journee !

J'ai demande a mes connaissances Grecques s'ils avaient paye pour obtenir leur permis. La reponse fut toujours la meme : "Payer, moi ? Jamais de la vie ! Par contre, en effet, c'est vrai, certains de mes copains ont paye, je crois. Mais ca reste rare, pas plus d'un sur deux..."
Par ailleurs, les Grecs sont tous persuades d'etre les meilleurs conducteurs du monde. J'abonde dans leur sens : aussi peu d'accidents mortels est un miracle etant donne leur niveau d'education.

Et puis finalement, conduire ici est une excellente ecole : j'y ai appris a envisager tout ce qui peut arriver sur une route (par exemple, je sais maintenant qu'un clignotant gauche peut signifier "je tourne a droite"). J'ai aussi ameliore ma gestion du stress : si je devais m'enerver a chaque fois que le code de la route est viole, que 15 klaxons retentissent bruyamment car le feu est passe au vert il y a un 10eme de seconde, qu'une voiture s'immobilise non pas devant le feu rouge mais derriere, sur le passage pieton, qu'un automobiliste prend un sens unique ou slalome bestialement pour gagner une place dans la file, et j'en passe, je serais deja sous Prozac. Merci. M'sieurs Dames.

 

Posté par balthazaropoulos à 12:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire