Hellenophobe

De la necessite de decrire la Grece contemporaine dans toute sa mediocrite.

dimanche 8 janvier 2006

Dieu est une ordure

dimanche 8 janvier 2006, 14h07
Fort tremblement de terre dans le sud de la Grèce

ATHENES (Reuters) - Un fort tremblement de terre a ébranlé la Grèce et l'est de la mer Méditerranée dimanche à la mi-journée, mais les premières informations sont rassurantes.
"Nous avons beaucoup de chance qu'il se soit agi d'une secousse sous-marine. Si elle s'était produite à terre, ce serait un chaos", a déclaré à la presse le directeur de l'Institut de sismologie d'Athènes, Giorgos Stavrakakis.
Le tremblement de terre a frappé à 12h34 (11h34 GMT). Selon les calculs des différents instituts de géophysique, sa magnitude oscillait entre 6,4 et 6,9 sur l'échelle ouverte de Richter.
Son épicentre a été localisé à 200 kilomètres environ au sud d'Athènes, au large de la pointe sud-est de la péninsule du Péloponnèse, mais à une profondeur de 70 kilomètres sous le niveau de la mer. "Que le séisme ait eu lieu sous la mer nous a sauvés", a ajouté Giorgos Stavrakakis.
La secousse a duré sept secondes et, selon la télévision grecque, elle a été ressentie jusqu'à 300 kilomètres au nord de la capitale et, au sud, jusqu'en Crète.

Faux. La secousse a dure beaucoup plus de 7 secondes. J'ai eu le temps d'aller m'ouvrir une biere, de vanner mon chat planque sous la table tel un vulgaire pleutre, et de prier Dieu d'ecrouler la maison de mes connards de voisins. Ce en quoi, une fois encore, cet encule n'a pas exauce mon voeu, et ces cretins de Grecs ont encore eu du cul, comme le note pertinemment le directeur de l'institut de sismologie d'Athenes. Inutile en effet de preciser, fideles lecteurs, que la qualite de construction des batiments est telle qu'un seisme terrestre aurait effectivement rase Athenes de la carte.

Posté par balthazaropoulos à 16:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire